Archives pour la catégorie Couture



Chouchouuuuuu

Chouchou l’était bien malheureuse. Et elle avait de quoi. Elle est née 6 jours après la sœur de la Louise. Du coup, la Louise, elle se donnait à fond pour l’anniversaire de sœurette et pis au moment de l’anniversaire de Chouchou, elle manquait d’énergie pour se lancer dans une nouvelle galère aventure…

Mais cette année, Chouchou s’était dit : je vais mettre le paquet. Et à l’anniversaire de sœurette, elle a transmis moultes félicitations à la Louise qui, très flattée, a pensé que vraiment, il était grand temps de rendre justice à la Chouchou et de lui faire profiter de ses grands admirables incroyables modestes talents.

Et v’là t’y pas (c’t'une expression bein d’chez nous ça !) que le Burda du mois de Novembre arrive à ce moment là. Et v’là t’y pas qu’il renferme un trésor : LA jupe de Chouchou ! Une jupe maxi, sans fioriture, sans volant, pas moulante : LA jupe de Chouchou (je répète au cas où il y en aurait au fonds qui se seraient endormis) !

Chouchouuuuuu dans Couture jupe-schulz-r

Bien sûr, j’ai attendu qu’il fasse bien nuit et qu’on n’y voie absolument plus rien pour faire des photos… Mais je crois qu’on arrive quand même – bon, il faut peut-être le savoir – à voir le pli de devant. Et là, c’est mieux ? :

jupe-schulz-r4 jupe dans Couture

 

Ou là ?

jupe-schulz-r2 laine

En tous cas, Chouchou était contente et ça lui fait un joli derrière (oui oui, ils ont été nombreux à le préciser !).

Comme vous le remarquerez, c’est très sobre : un drap de laine noir. Du coup, j’ai ajouté mon petit détail qui tue… mais je n’ai pas de photo correcte à montrer.

Pas de complication majeure en ce qui concerne la confection, à part que je pensais que le patron commençait, comme à mon habitude, à la taille 36 et que j’ai joyeusement commencé à découper la deuxième taille en pensant que c’était du 38. Mais c’était une taille au dessous. Heureusement, il n’était pas trop tard. Et aussi : mon thermocollant ne colle pas… allez savoir pourquoi (et ne me dites pas que c’est parce que je l’ai mis à l’envers parce que dans ce cas, ça collerait sur le fer), mais tout de suite, c’est plus compliqué.

À venir : le cadeau de la sœurette ! (Oui parce qu’il y en a qui se disent : elle n’en glande pas une, elle ne poste jamais rien ;  détrompez-vous : c’est ceux qui en parlent le moins qui en font le plus et je n’ai d’ailleurs rien à ajouter).

Loca loca loca

Hum… mon ordi a planté… alors que j’avais déjà écrit touuuuuuuuuuuut mon article.

ça m’éneeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeerve.

Alors puisque c’est comme ça, voilà :

Loca loca loca dans Couture 112_technical_large-230x300

La robe de base du Patron Burda 07/12

Dernière-importation-4-1024x768 années folles dans Couture

La robe que j’ai faite pour la soirée anniversaire de l’autruche sur le thème des années folles.

Dernière-importation-6r bleue

Les perles que j’ai passé UNE soirée à enfiler patiemment sur leur fil.

Dernière-importation-7r chez Louise

Et mes fesses, comme d’hab.

Voilà. Il est ENCORE PLUS NUL COMME ça mon article.

Et toc.

Na.

Nanère.

Bien fait.

Voilà.

P.S. : si vous vous lancez : ça taille grand (une taille au dessus environ), la ceinture est un peu trop basse, les pinces du haut ne servent à rien, et vraiment, c’était dommage que je me sois rendu compte trop tard qu’il fallait couper les godets dans le biais. Sure que ç’aurait fait toute la différence…

 

Elle n’est pas à toi cette robe…

Elle est à rayure !

Elle n'est pas à toi cette robe... dans Couture Rayures-e1345052791248-225x300

Voilà !

Bref, j’ai des tissus dans ma cave

Bref.

Mon mec était ravi au début de ma nouvelle passion pour la couture. Il se disait qu’il m’aurait moins sur le dos, que ça allait m’épanouir, me rendre encore plus créative, et surtout que j’avais lui faire de beaux vêtements.

Il a commencé à me ramener des tissus. De beaux tissus. Pour les plus beaux, il disait : »tu pourrais me faire un beau gilet avec ce tissu ».

Bref, j'ai des tissus dans ma cave dans Couture P1040852

Du coup, je n’osais rien faire de ses tissus et j’en achetais des tout pourris pour me faire des vêtements… tout pourris.

Robe-rose-satin%C3%A9e dans Couture

Évidemment, à force de me ramener des tissus, ça s’amoncelait.

p1000419

Et j’en rajoutais une couche avec ma mercerie.

P1030618

Un jour, mon mec a pété les plombs. Il a dit : « je ne veux plus voir un bout de tissu qui dépasse !!! ». J’ai dit : « je ne veux plus voir un livre qui dépasse ». Il n’a plus rien dit.

Mais quand même, il fallait faire quelque chose. Trouver de l’espace. Quelque part. N’importe où mais de l’espace.

Alors j’ai fait un double des clés de la cave.

P1050977

j’ai acheté des portants chez … (*espace à louer*), mis mes tissus dessus.

P1050979

Mais ça ne suffisait pas. Mon salon vomissait des tissus.

P1050985

Mes portants menaçaient de se casser la gueule.

Alors j’ai récupéré des étagères et je les ai mises dans la cave.

P1050982

Et j’ai mis une bâche par dessus pour pas que ça prenne trop la poussière.P1050981

Il me reste même de la place pour ajouter de nouveaux tissus.

Évidemment, je ne descends jamais à la cave : il y fait froid et humide, c’est sombre, les portes font un bruit effroyable. Une cave, quoi.

Bref, j’ai des tissus dans ma cave.

 

 

 

C’est pas LA loose, c’est LE loose

Oh il est facile ce titre.

Pour la petite histoire, un soir que j’étais dans le métro avec collègue-branché-comme-il-faut, je me rends compte de ceci : toutes les filles autour de moi ont le même haut. Je me surprends, m’enquière auprès de collègue-branché-comme-il-faut : c’est la tendance de l’été le tee-shirt ou débardeur en jersey fin avec une espèce de col bénitier ? Collègue-branché-comme-il-faut reste coi.

Thread & Needles m’apportera la réponse : c’est LE loose, le t-shirt de l’été. Et figurez-vous qu’il y a un patron dans le Burda de mai…

Récemment, en passant dans ma cave, j’ai trouvé un jersey parfait pour un premier loose – à vrai dire, il n’est pas fantastique, mais c’est histoire de ne pas prendre de risque.

C'est pas LA loose, c'est LE loose dans Couture t-shirt-loose-2-300x225t-shirt-loose-3-300x225 dans Couture

t-shirt-loose

Ah oui ! Pour ceux qui l’apprendraient : oui, j’ai un stock de tissu dans ma cave. ça débordait de partout, il a bien fallu faire quelque chose. Après, c’est pas évident de trouver la motivation nécessaire à descendre pour aller chercher un bout de tissu, surtout l’hiver, mais bon…

Petit bonus : une photo de collègue-branché-comme-il-faut ! Youhou !

Photo-136

Le top WOW

J’avais deux morceaux de ce type de tissu dont je raffole : de la charmeuse. Un noir sur fond beige, l’autre bleu sur fond beige. Le genre de bout de tissu pas assez grand pour faire un vêtement.

J’avais un morceau de ce type de tissu dont je raffole : de la dentelle. De la dentelle noire ou de la blanche. J’ai choisi la noire.

J’ai cousu mes rectangles, c’était un peu trop large. J’ai fait un pli devant.

J’ai voulu mettre un élastique pour ourler le haut et j’ai pensé : mauvaise idée, ça va se voir, ça va faire moche.

Je suis allée dans une mercerie pour acheter du biais noir stretch. Elle n’en avait pas. Je suis allée dans une autre mercerie. Elle en avait.

J’ai posé le biais ; j’avais déjà ourlé le bas.

C’était fini, déjà !

Charmeuse + dentelle, ça donne ça un top wow :

Le top WOW dans Couture top-wow-300x225

top-wow-3-300x225 dans Couture

top-wow-2-300x225

Madame Girafe

Lui : Approchez Mesdames et Messieurs ! Approchez ! Plus près encore ! Vous ne rêvez pas, c’est bien Madame Girafe que voilà ! Elle a mis sa plus belle parure rouge étoilée pour vous Mesdames et Messieurs !

Applaudissez-là ! Elle est belle ! Elle est fière ! Elle est magique !

Réservez-lui un tonnerre d’applaudissement…

Roulement de tambour… Tadaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaam !

Madame Girafe  dans Couture Madame-Girafe

Lui : Madame Girafe, dites bonjour au Public !

Madame Girafe : Bonjour Public ! Et merci pour vous chaleureux applaudissements, ils me vont droit au cœur.

Lui : Et c’est pas tout ! Madame Girafe a apporté… Qu’est-ce qu’elle a apporté Madame Girafe ?

Madame Girafe : J’ai apporté… j’ai apporté…

Lui : oh ! C’est trop de suspens Madame Girafe, on n’y tient plus !

Madame Girafe : Eh bien ! J’ai apporté le bavoir de Girafon !

Lui : Le bavoir de Girafon ! Si c’est pas mignon tout plein ! Un bavoir à l’effigie de sa maman !

Madame Girafe : Oui ! Et c’est moi qui l’ai fait. Comme vous verrez, je me suis appliquée*!

Bavoir-Madame-Girafe-291x300 dans Couture

Lui : Eh bien bravo Madame Girafe ! J’espère qu’on vous verra de nouveau par chez nous !

Madame Girafe : Merci, merci, merci beaucoup !

Lui : il n’en est rien comparé au vôtre **!

 

* ouarf ouarf, le jeu de mot de la couturière !

** Oh mais quel talent, on dirait du Alphonse Allais !

*** (qui ne renvoie à rien, ne cherchez pas) tissu étoilé Linnamorata, intérieur de Madame Girafe en mousse, tissu éponge du Marché Saint Pierre, et j’ai fait le biais moi-même sans la machine à faire le biais (et j’ai pensé : « la prochaine fois que je vais à la mercerie, j’achète une machine à biais »). Le patron du bavoir est de Violette paquerette et celui de la Girafe est de Craftin’it.

 

On voit que c’est la fin de l’année !

Louise était quelque peu rétive à l’idée de faire un pantalon : trop compliqué, trop long.

Super-Louise en avait vu quelques-uns dans les Burda et se disait : » un jour, j’aiderai Louise à faire un pantalon. En voilà un nouveau défi ! »

Un jour qu’elle rentrait de loin et qu’elle ne savait pas trop quel nouveau projet apporter en cours de couture, Louise décida de faire un pantalon. Celui du Burda d’avril, de la série des belles italiennes : un pantalon à pont ! Un pantalon qui taille très haut pour qu’elle soit obligée de rentrer le ventre (rien qu’à y penser, son bide ennnnnnnnnfle et ennnnnnnnnfle). Un pantalon noir dans un tissu fluide… mais en laine (Louise sait que l’été sera rude sur la côte normande).

Louise a fait une toile qui n’a servi à rien puisqu’elle ne l’a même pas cousu jusqu’au bout. C’est du Louise tout craché ça ! Et au moment de l’essayage, Super-Louise a bien ri quand Louise lui a dit que c’était un peu serré…

Louise a ajouté deux boutons de pression en haut au milieu parce que sinon, le pont se baissait et laissait voir la fermeture éclair (beuuuuh !)

Super-Louise a réussi sa mission, et Louise est contente du résultat :

On voit que c'est la fin de l'année ! dans Couture Pantalon-noir-Louise-2

Pantalon-noir-r%C3%A9duit dans Couture

Attention les yeux :

Pantalon-noir-Louise

Et surtout : la première poche passepoilée !

Pantalon-noir-r%C3%A9duit-Louise-2-300x225

Quand même ! Louise aura bien progressé cette année ! On lui donne les encouragements ?

Au mariage de Réré et Marjorie – épisode 3

Donc on en était au moment où Super-Louise allait sauver Louise de la noyade meringuée de la robe du mariage. Sauf que, petit détail qui a son importance : Super-Louise est TRÈS sollicitée. TRÈS TRÈS. Il fallait s’y attendre. Et Louise a dû attendre le dernier moment pour faire une nouvelle robe avec l’aide de Super-Louise. Ensemble, elles ont travaillé jusqu’à 23h30 le jour de la veille du mariage, et il y avait encore quelques fils qui dépassaient, mais… c’était mettable. Et voilà le résultat :

Au mariage de Réré et Marjorie - épisode 3  dans Couture P1050571r%C3%A9duit

Pour le bas, Super-Louise lui a dit : « tu coupes deux rectangles de ta hauteur et de plus que ta largeur dans le tissu et dans la doublure (tu peux la faire un peu plus courte); tu les fronceras pour les ajuster à ta taille ».

Ce que Louise a fait, car ce que Super-Louise dit, Louise exécute.

Pour le haut, Super-Louise lui a dit : « tu n’aurais pas un patron de robe à taille empire qui te plairait ? » Alors Louise a cherché un patron de robe à taille empire qui lui plaisait dans son tas de patron, et elle a trouvé un truc.

Pour les coutures et les finitions, Super-Louise lui a dit : « tu ne vas pas t’embêter : tu utilises la lisière pour l’ourlet du bas, du ruban pour le décolleté et de la dentelle pour les emmanchures : ça cachera le surjet. » Là encore, Louise trouvait que Super-Louise avait bien raison de faire comme ça et de ne pas se compliquer la vie. On n’a pas assez de temps pour ça !

P1050575r%C3%A9duit-300x225 dans Couture

Comme c’était pas assez cintré pour Louise, Super-Louise a dit : « bah ! Tu fais une ceinture ! » alors Louise a fait une ceinture.

Et voilà, il était 23h30 de J-1.- (de H-14). Il était temps !

Au mariage de Réré et Marjorie – épisode 2

Mais qu’arrive-t-il quand Louise ne fait pas appel à Super-Louise ?

Des déboires.

Comme cette robe par exemple :

Au mariage de Réré et Marjorie - épisode 2 dans Couture Robe-rose-satin%C3%A9e

Ah oui… hein… un problème…

C’est une robe du Burda de décembre 2011, une robe MA-GNI-FI-QUE sur le catalogue, dans les premières pages, qui a l’air toute douce et toute romantique. Et Louise s’est dit : je vais faire cette jolie robe et je veux la même couleur chair et le même tissu fluide satiné…

Et Louise a acheté un tissu pas dans la même couleur, ni dans la même matière, et même pas satiné pareil !

Et elle s’est évertuée sur cette robe, elle a même changé plein de trucs parce que le tombé n’était évidemment pas le même.

Après avoir monté les manches, elle s’est dit : je ne peux pas aller plus loin, j’aurais dû faire appel à Super-Louise dès le début.

Alors Super-Louise a rappliqué, elle a dit qu’elle n’était pas … (case à louer par un bon magicien) et qu’elle ne pourrait rien faire pour cette robe. Mais qu’en revanche, elle allait l’aider dans la confection d’une autre robe… qui n’avait évidemment rien à voir avec la meringue qu’elle avait faite. Ouf !

12345...9


Les Joyeux Gaulois de Gisors |
chloete27 |
Centre les Mouettes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | fousdemanga
| rosy
| cinemodeles-créations