Page d'archive 5

Joyeux Noël !

La Mère Noël que je suis à passé pas mal de temps à sa machine pour préparer de beaux (enfin j’espère) cadeaux cette année !

Pour ma mère, une robe verte  en jersey à col bénitier, patron Butterick :

Joyeux Noël ! dans Couture IMG_8851-199x300IMG_8848-300x199 dans CoutureIMG_8849-300x199

Et pour ma soeur, un sac de voyages inspiré du livre « Sacs à coudre » aux éditions Marie-Claire :

IMG_8856-300x200IMG_8855-200x300

C’est de la laine, rouge pétant pour les côtés, et à carreau rouge et noir pour le dessous, la poche du devant et les poignées. L’intérieur est un coton blanc à carreaux.

La Louise tricote !

La Louise est fatiguée, très fatiguée. Elle a même hésité à écrire cet article pensant qu’elle ferait mieux d’aller se coucher mais… il n’est que 21h46, c’est indécent de dormir à pareille heure ! Elle est tellement fatiguée qu’elle a mis deux « t » à tricote (mais elle a soudain eu un doute).

Quand la Louise est fatiguée, la Louise aime tricoter. C’est vrai : il n’y a rien de mieux. On reste confortablement assis dans son fauteuil et on répète machinalement les mêmes gestes (bon c’est sûr, il ne faut pas avoir décidé de se mettre à faire un super châle avec des points compliqués, là je parle du point mousse, jersey ou riz, c’est tout).

La couture ? On est toujours à chercher son ciseau, à trimballer ses épingles, et surtout, quand on est fatigué, à découdre ce qu’on vient de coudre parce qu’on se rend compte qu’on s’est trompé (hé oui ! ça arrive souvent !), à oublier d’enlever les épingles alors qu’on a cousu tout autour… bref : pas bon !

Le crochet ? Il faut compter, toujours compter, être très concentré, surtout quand il faut faire des trucs symétriques et qu’on a oublié si, à ce moment, de l’autre côté, on a fait une bride ou une demi-bride, bah…

Donc le tricot, c’est top ! Et ça faisait un moment – allez savoir pourquoi, en été, on n’a pas envie de tricoter.

Sauf quand on a estimé que la longueur du reste de pelote turquoise suffirait à faire une belle cravate de la tante Yvonne (j’ai déjà vérifié le nombre de « t » à cravate tout à l’heure) et que ça n’est pas le cas. Et qu’on se rend compte que ce n’est même pas la première fois que ça nous arrive, et que si on l’avait faite un peu moins large, cette cravate, elle n’en aurait pas été moins belle et qu’on aurait grapillé les quelques rangs qui nous séparent de la cravate de tante Yvonne (heu… mais si, j’ai posté un truc un jour sur tante Yvonne qui expliquait comment faire les cravates en laine sur Radio Canada).

Mais c’est à ce moment là que ça devient intéressant : vous avez une cravate, vous vous dites qu’elle est trop courte, vous demandez à l’homme qu’il fasse un noeud de cravate, son regard vous dit « de toute façon, elle est trop courte cette cravate », vous êtes au bord de l’humiliation, il faut rebondir. Tout de même, cette bande de tissu de 6 cm sur 120 cm elle est très jolie, et je ne me suis pas gourrée uuuuuune seule fois dans mon point de riz !

Alors j’ai inventé (enfin, c’est en tout cas sorti de ma tête ce soir, c’est sûrement déjà sorti de la tête de plein de gens auparavant mais là, c’était de ma tête) le collier-cravate ! Une cravate pour les filles en sorte, qui tient bien chaud au cou, qui a une couleur de fille, et qui, à mon cou en tous cas, fait un collier original et non dénué de charme (à moins que ce soit mon cou).

Par contre, là, grosse déception… je ne vais pas mettre les photos sur mon blog ce soir. Mettre les photos sur ce blog demande une somme d’opérations incalculables et, comme je vous l’ai dit, pffiiouuuu… j’irais bien me coucher… (et il est 22h03, j’ai le droit).

Pour ne pas vous laisser en reste, voici deux sites où vous pourrez la voir sous toutes ses coutures si votre impatience n’a d’égal que ma fatigue :

- http://www.alittlemarket.com/collier/collier_tie_me_up_en_laine_turquoise-934348.html

- http://www.threadandneedles.fr/membres/chezlouise/

 

 

 

La jupe Aliénor

Aliénor ? Pourquoi Aliénor ? C’est qui Aliénor ?

Aliénor, c’est la soeur. Dans la vraie vie, elle ne s’appelle pas Aliénor, mais sur Facebook, elle s’appelle Aliénor, alors c’est un peu comme son prénom dans la vie virtuelle. Et ça lui va très bien !

Aliénor, c’est un peu Yvette Horner en plus jeune et sans accordéon. Bah oui ! Parce que depuis qu’elle a un accordéon, c’est-à-dire depuis plus ou moins le temps qu’elle a la jupe Aliénor que je vais vous présenter sous peu, Aliénor a un hygroma du coude. Un quoi ? Un hygroma, un mot que nul être humain n’ayant pas vocation à la médecine ne devrait pas retenir… Aliénor le retient. Aliénor retient tous les mots compliqués. Elle retient aussi tous les anniversaires alors si vous voulez lui donner la liste des anniversaires que vous ne devez pas oublier pour qu’elle vous envoie un rappel le jour J, c’est peut-être possible…

Bon mais tout cela n’a aucun rapport avec la choucroute. Par contre, ce qui a rapport, c’est qu’Aliénor est belle, elle a des graaaaandes jambes fines et que du coup, c’est un modèle parfait. Je vous laisse en juger par vous-même :

 

p1010988.jpg

Et en plus, elle se laisse prendre en photo !

 Donc voilà, c’est une jupe rouge (aaahhhh !) unie (aaaaahhhh !) en laine qui ne gratte pas (oh ?) parqu’Aliénor ne supporte pas quand ça gratte (ah !) qui descend juste en dessous du genoux (aaaahhhh !) et qui est fendue sur le devant (heuuu…) et qui a un zip rouge derrière (ah ?) mais on ne le voit pas (ah !) ou très peu (ooooh !) et je lui ai offerte à l’occasion de son anniversaire (jouaaaaaaayeuzaaaaaaaaaaaaniiiiiiiiveeeeeeeeeeeeeersaiiiiiiiiiiiiiiirAliénoooooooooooooooooooor).

Le patron, c’est Burda, mon premier patron Burda qui donne quelque chose de correct !

Mes premières boucles d’oreille

Quand j’étais petite, je me suis fait percer les oreilles. ça m’a fait très mal. Et j’avais peur de plein de choses. Et je devenais allergique à tous les bijoux que je mettais. Alors j’ai enlevé mes boucles d’oreille et le trou s’est rebouché. Maintenant, je mets des clips, mais ça fait mal aux oreilles…

 L’idée donc de faire des boucles d’oreille, ce que je trouve par ailleurs très joli, me restait éloignée. Mais sur la remarque de Sarah, voir article précédent, je me suis dit qu’en effet, ça vaudrait le coup, parce que des boucles d’oreille en flocon de neige, ça pouvait en effet être… très joli !

 La preuve :

p1030614.jpg

Pour un peu, je me referais percer les oreilles…

Et puis parce que le lien ne fonctionnait pas, voici la photo du collier sapin de Noël, parce que Chloé n’avait pas de sapin sur lequel accrocher le sien et qu’il fallait bien le mettre quelque part :

p1030529.jpgp1030533.jpg

Avec une étoile au dessus du sapin, comme sur les vrais sapins, et des perles couleur nuit, comme la nuit de Noël (houla c’est réfléchi, hein ?).

 

Celle qui faisait des décorations de Noël

Mon père est revenu de vacances le coffre plein de trésors. Parti dans la vieille maison de famille, il a ratisser au peigne fin le grenier à la recherche de tout ce qui pourrait être transformé sous mes doigts.

Il faut dire que ma maison de famille est située dans l’Est, près d’une ville appelée Luxeuil-les-Bains réputée pour sa dentelle et où ma tante Elise (une de ces tantes que tout le monde appelle tante sans vraiment savoir quel est le lien réel qui nous unit à elle) y était justement dentelière. Mon père a récupéré les trésors de tante Elise : des cotons, des dentelles, des crochets minuscules, des aiguilles… le bonheur !

Alors ça m’a donné envie de crocheter, pour le meilleur et pour le pire. Et puisqu’on prépare Noël… j’ai fait des décorations pour le sapin !

Voici donc mes plus beaux flocons de neige :

p1030504.jpg

p1030520.jpg

p1030505.jpg

J’avoue que le premier a ma préférence. Et vous ?

 

Et pour la mise en abîme, voici… un sapin à mettre dans le sapin !

p1030509.jpg

 

 

Joyeux anniversaire Chloé !

Aujourd’hui, Chloé fête ses (son ?) un an ! Et la maman de Chloé, c’est Lucile, celle qui laisse plein de commentaires très gentil sur ce même blog, à peu près un à chaque article posté…

Alors voilà ma Lulu – et mon Lolo aussi évidemment -  ce que j’ai fait pour l’anniversaire de la petite Chloé :

p1030370.jpgp1030369.jpgp1030371.jpgp1030375.jpg

J’espère que cette robe lui plaira… et qu’elle sera à sa taille. Normalement oui, c’est conçu pour.

Et en attendant les essayages, un gros bisou d’anniversaire à la tribu, parce que les parents le fêtent autant que l’enfant !

(On dirait pas comme ça, mais je suis toute attendrie… c’est mon premier vêtement d’enfant)

Jupe d’octobre

C’est le même modèle que la jupe noire de la soeur, en rouge et avec une ceinture pourpre. Elle est en laine… pour l’hiver. Ourlet invisible, zip également, placé sur le côté.

Je l’ai faite pour moi mais elle est trop large et j’ai grande paresse de la retailler. J’ai essayé le coup de l’élastique inséré dans la ceinture mais c’est laid. Donc la jupe d’octobre attend gentiment sur le dossier d’une chaise en bois que l’hiver se rudisse (ou se rudifie) pour désépaissir (ou se désélargir).

p1010917.jpg

p1010918.jpg

Lady in red…

J’entre dans une phase rouge…

Voici le fruit de mes premières heures de cours à Paris Ateliers :

p1010919.jpg

La robe Q du livre « petites robes toutes simples ». Je l’ai faite en coton uni rouge. Elle n’est pas doublée ; c’est donc une jolie robe d’été… idéale pour le temps qu’il faisait il y a dix jours ! Mais je n’attendrai pas le printemps pour la porter.

p1010923.jpg

Sur le mannequin, ça fait des faux plis, mais pas sur moi. Mais étant donné le froid, j’ai préféré rester au chaud sous mes couches de pull.

p1010921.jpg

p1010922.jpg

Azuuuuul

Qui d’autre que moi a eu cette chanson de Cristian Castro dans la tête tout le mois de septembre et presque la moitié du mois d’octobre à chaque fois qu’il s’est agit de réfléchir un peu au Défi 13 ?

Avoir « Azul » dans la tête, ce n’est pas une sinécure… je vous laisse plutôt en juger par vous-mêmes :

Image de prévisualisation YouTube

** Pourrissage de tête… **

Je vous le donne en mille, le thème du Défi 13, c’est « bleu » !

Bleu bleu le ciel de proveeeence (il y a celle-là aussi…)

Trève de chansonnettes, voici mes prestations – et oui , il y en a deux !  J’ai tout d’abord eu une envie de foulards en voyant deux bouts de tissu blanc brodés, l’un turquoise, l’autre bleu outremer.

p10108881.jpg

Et puis j’ai eu envie d’ajouter à chaque extrémité un ruban pour pouvoir le nouer tout près du cou :

p10109001.jpg

 

Marie dit que ça lui plait. Alors si Marie dit que ça lui plait, c’est que c’est plaisant…

Et puis j’ai découvert, au milieu de tous les autres, un rectangle de tissu bleu très fluide et doux et j’ai pensé que je m’en ferais bien une jupette (la largeur du rectangle ne me permettant pas d’aller au delà). Alors j’ai coupé le rectangle en deux dans le sens de la longueur, j’ai fait une encoche d’une quinzaine de cm de chaque côté pour pouvoir la nouer à la hanche, un petit pli sur le devant, deux coutures sur les côtés, un ourlet même pas invisible et ya basta ! C’est le tissu qui fait le vêtement…

p10108911.jpgp10108901.jpgp10108931.jpg

Tous les autres défi 13 sur le site du défi 13 !

Et bonne participation à toutes !

 

Un tote bag réversible !

Souvent, mon sac à main est trop petit pour contenir tout ce que doit contenir un sac à main. Dans ces moments là, j’ai toujours un indispensable tote bag, le grand sac fourre-tout, sans rien de valeur puisque grand ouvert mais tellement pratique…

Mais quand même, c’est si simple à faire un tote bag et le mien n’était pas de ma confection.

C’est chose faite ! Et en plus il est réversible :

Côté pommes, poires et scoubidoubidou aaaah pour aller faire les courses :

p1010880.jpg

Et côté parisien pour aller à la piscine, au cinéma, au concert, danser and so and so and so and so…

p10108781.jpg

Bref : un classique simple qui fait grandement plaisir !

1...34567...11


Les Joyeux Gaulois de Gisors |
chloete27 |
Centre les Mouettes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | fousdemanga
| rosy
| cinemodeles-créations